Tuer le temps n’est pas un crime

 

  • ” Dépèche-toi “
  • ” Sois efficace et productif “
  • ” Le temps, c’est de l’argent “
  • ” J’ai pas de temps à perdre “
  • ” Je cours après le temps “
  • ” J’ai plus le temps de rien faire “… et c’est tant mieux, ne faites plus rien et mettez plus de qualité de vie dans chaque minute qui passe, chaque heure, chaque jour.

Conseils pour tuer le temps et faire naître l’éternel présent

  1. Méditez chaque jour : cela peut être un moment de silence en étant immobile, une balade dans la nature, l’écoute d’une musique élevante. Méditer est un état d’esprit avant d’être une pratique à effectuer. lorsque la vie devient une méditation permanente, oubliez même jusqu’au mot de Méditation et laissez-vous traverser par le flux et le reflux de la vie sans en déranger les vagues.
  2. Dirigez-vous vers votre bonheur : pas besoin de connaître ce qui ne vous convient pas pour aller vers ce qui vous convient. Oui, il y a à fréquenter plusieurs sentiers avant de savoir lequel nous porte vers plus de bonheur, plus de sérénité, plus de joie. Cherchez et trouvez votre sentier et marchez, progressez, un pas après l’autre, sans vous préoccuper du reste. Si votre chemin a un coeur, un sens, une valeur fondamentale pour vous, continuez à avancer. Comment savoir si vous êtes sur le bon chemin ? Parce que vous y êtes, c’est tout. Il n’y a pas de justification ou de raison supplémentaire à trouver. Demanderiez-vous à une tulipe de justifier sa couleur rouge ou à une étoile d’expliquer sa trajectoire? Oubliez la science pendant un instant et voyez l’essence de la tulipe et la beauté de l’étoile.
  3. Détachez-vous des résultats : L’obsession du but à atteindre vous fait passer à côté de la beauté de la vie. Conscientisez votre finitude en tant qu’être incarné car, ultimement, la seule ligne d’arrivée dont nous soyons tous certains, c’est le fait de mourir à notre corps de chair, un de ces prochains jours ( et aux yeux de l’éternité, une vie humaine est bien courte, juste le temps d’une inspiration et d’une expiration). Alors, faites de votre mieux pour honorer chaque cadeau de la vie, chaque surprise du quotidien, chaque couleur du monde.
  4. Vivez votre vie, pas celle de quelqu’un d’autre : Au-delà des peurs d’être jugé, critiqué, moqué, trahi, blessé, abandonné, rejeté, humilié, abusé…il y a le courage d’être soi, de s’entourer de gens qui vous comprennent, vous acceptent et vous aiment tel que vous êtes dans vos différences et vos ressemblances. Trouvez ce courage au plus profond de vous. Le courage n’est pas de ne plus avoir peur, c’est de ne plus vous laisser diriger par vos peurs, de ne plus les laisser contrôler votre vie. Osez, osez encore jusqu’à manifester toute votre originalité, votre unicité. Osez, osez encore jusqu’à ce que votre parfum d’âme enivre ce monde de sa beauté naturelle et spontanée.

Tuer le temps, ce n’est pas punissable par la loi sociale et c’est fortement recommandé par la loi comico-cosmique !

La suprématie du pesant calendrier grégorien (celui de nos agendas) touche à sa fin, remercions-le et passons tous à un nouveau temps, le temps synchronique: le temps de nos rythmes individuels synchronisés aux rythmes universels, un rythme qui soit en accord avec la nature humaine.

 

Communauté ClairConscience-Hélène Scherrer

Découvrez le Nouveau Plan d'Action de ClairConscience™

About The Author

Helene Scherrer

Je suis créatrice de ClairConscience, une Sage-Femme au service de Votre ClairConscience. Pour vous guider, j'ai créé une Communauté en ligne avec un programme de formations unique et des activités en direct régulières. Vous aussi, vous pouvez matérialiser votre spiritualité et spiritualiser votre matière avec les outils (r)évolutionnaires que je partage avec vous. Je vous accompagne dans l'exploration de votre intériorité grâce au Tarot de ClairConscience, la numérologie intuitive...et d'autres outils qui vous connectent à votre puissance de co-création: LE SACRÉ, ÇA CRÉE.

2 Comments

  • caroline

    27 novembre 2012

    Le courage d etre soi
    J aime cette affirmation si sensee
    Car finalement a la fin du chemin au moment de s envoler il sera trop tard pour vivre sa vie sa propre vie debarassee de tous les conditionnements et qu en dira t on illusoires et contre productifs …
    Vivre sa vie sa propre vie et non la vie que l autre aimerait que l on vive ..

  • martine

    17 juillet 2012

    Je décide de me donner le droit de vivre ! Inconditionnellement 😉

    Merci Hélène de ce texte inspirant et en synchronicité à ce qui constitue mon PRESENT… quel cadeau !

    D’âme à âme
    Martine

Leave A Response

* Denotes Required Field